"Un chemin pour l'Humain, aussi fort et magnifique qu'il peut être dans sa biodiversité et son partage au service de la Vie, qu'il incarne comme il peut pour l'instant, peut être mieux tout à l'heure..."

 


"RICHES DE NOTRE TEMPS, NOUS AVONS BIEN TROP D'AMBITION POUR ÊTRE EGOÏSTES"

 

le chemin symbiotique 23 / 10 / 2017


MENU DEROULANT EN HAUT A GAUCHE

 

BONNE VISITE


SYMBIOSE

Définition Larousse

(grec sumbiôsis, de sumbioûn, vivre ensemble)

  • Association constante, obligatoire et spécifique entre deux organismes ne pouvant vivre l'un sans l'autre, chacun d'eux tirant un bénéfice de cette association. (La symbiose est fréquente entre les micro-organismes [symbiotes] et des plantes ou des animaux.)

  • Relation marquée par une union très étroite et très harmonieuse : Cet enfant vit en symbiose avec sa mère.

Definition futura science

  • Relation permanente entre deux organismes d'espèces différentes et qui se traduit par des effets bénéfiques aussi bien pour l'un que pour l'autre.

Notre biosphère

 

 

Ce que l'on appelle symbiose implique une relation d'interdépendance bénéfique pour les différents participants à celle-ci et donc, surtout, le fait que l'un... ne peut vivre sans l'autre.

 

 

A l'échelle de notre planète, les differents règnes et espèces sont en interdépendance constante.

 

 

La plus connue parmi une infinité d'autres plus ou moins visibles et subtiles, est celle des échanges gazeux se complétant entre végétaux et animaux.

 

 

Les premiers produisent durant le jour de l'oxygène à partir du CO2 grâce au soleil, et les animaux le contraire; chacun utilise cette transformation parmi tant d'autres pour nourrir son processus de vie interieur, tout en complétant à l'exterieur le métabolisme opposé de l'autre organisme...

 

 

un équilibre...

 

Toutes ces espèces, (les corps individuels étant aussi des écosystèmes au sens propre, relativement hermétiques), sont aussi en interrelation constante avec le mouvement de vie globale de la planète, nourri par le soleil et toutes les forces connues et inconnues de l'univers.

 

 

Le soleil, pour ne prendre que lui, insuffle son energie colossale tout autour de la petite boule flottant et tournoyant autour de lui à toute vitesse au moindre instant de chaque journée.

 

 

Cela se faisant de manière graduelle grace aux rotations terrestres, il génére des différences de temperature, de pression, mettant en mouvement, puis faisant tournoyer conjointement à la rotation de la terre plus ou moins fortement les énormes masses d'air contenues dans cet espèce d'aquarium que l'on appelle "l'atmosphère"; faisant de meme avec les masses d'eau dans les océans, mélangeant ensuite air, eau puis terre en la faisant s'évaporer, retomber puis ruisseler, sculptant à chaque instant sur les parties émergées les canalisations qui ramèneront les gouttes suivantes à l'océan.

 

 

Dans cette danse monumentale, tous ces petits écosystèmes, ambulants ou pas, fourmillent, s'affairent à découvrir, se découvrir, croître, se développer, préparer la suite, survivre dans la carte du monde qu'ils sont capable d'appréhender et qui semble leur correspondre, consciente, inconsciente, instinctive.

 

 

De ce point de vue, avec flux et reflux, les differents acteurs interagissent a chaque instant avec tous les autres, de manière plus ou moins subtile, mais l'interaction est constante et totale.

 

 

De ce point de vue aussi, règne une relative symbiose dans cet énorme organisme vivant qu'est la biosphère, hôte de toutes les autres espèces la constituant; du moins les autres espèces que l'humain.

 

 

Tant qu'elles ne sont pas déplacées artificiellement trop rapidement là ou elles ne sont pas arrivées naturellement, elles tendent vers l'harmonie par l'intelligence de vie.

 

 

Dans l'autre cas, elles deviennent par contre momentanément destructrices localement car encore inadaptées à cet instant, à cet endroit ou ne parviennent pas à survivre... Mais même dans ce cas, il semble que, bien que quelque peu chaotique, ce soit la naissance d'un nouvel écosystème local qui viendra finalement s'intégrer dans les autres grâce à cette intelligence globale agissant sur et par le vivant, génerant les solutions vraies.

 

 


Une question nous vient donc : Pourquoi, l'être humain, pourtant lui aussi partie intégrante de la biosphere, ne pouvant etre séparé du reste sans y laisser la vie, est aussi destructeur et incapable de symbiose?

 

 

La réponse peut être multiple.

 

 

Oui, il y a des tas de raisons ou plutot de facteurs concourrant à cet état de fait; les pulsions naturelles du corps, survie, desirs corporels criant plus fort dans l'immédiateté que nos aspirations profondes incluant notre bon sens.

 

 

Ces pulsions étant ensuite canalisées de manière partielles et dysfonctionnelles par le developpement de structures sociales, technologiques, mentales, largement inadaptées car égotiques.

C'est à dire une vision limitée et limitante du monde des individus, des groupes, puis d'une société entière se prenant à tord pour des entitées fondamentalement séparées et indépendantes du reste devant à tout prix s'en protéger pour ne pas souffrir, tentant de l'exploiter, l'asservir pour assouvir ses pseudos-besoins insatiables.

 

 

Oui, je dis insatiable, car la seule manière de combler réellement nos pulsions est de les canaliser en les mariant à nos aspirations profondes...

 

 

Aspirations profondes qui nous sont justement insufflées par cette vie nous incluant, par cette Conscience goutant et s'exprimant malgré et à travers nous, par cette Vie plus grande tendant irrémediablement, d'une facon ou d'une autre, vers l'équilibre sain.

 

Alors pourquoi pas l'humanité, pourquoi n'est elle pas capable de symbiose, pourtant vivante?

 

 

Parce qu'elle apprend, a fait,

 

 et continue malheureusement, encore souvent de faire dans son développement moderne, une énorme erreur qui se manifeste au niveau global comme au niveau de chaque individu

 

tout comme la leçon qui vient et viendra inéluctablement, plus ou moins douloureusement.

 

Alexis Tissier

 


 Les liens présents sur le site n'engagent personne. Aucun n'est ajouté par demande pour des intérêts personnels égoïstes. Ils sont choisis pour leur pertinence dans un cheminement nous menant vers plus de symbiose avec le vivant. Ils le sont cependant, malgré le désir de bien faire, par un champ de connaissances passablement restreint de ce qui se fait chez l'humain actuellement (cadre dépassant de loin celui de la normalité sociale la plus répandue en ce moment). Cette pertinence est à mettre en lumière par notre propre conscience, elle permet en tout cas une ébauche non négligeable.

 

Merci pour vos efforts.

 

...

 

A tous ceux qui en fournissent d'énormes et dont personne ne sait ou n'en saura peut être jamais rien, longue vie, ne vous oubliez pas, vous en faites partie...


 

Bien des visions exposées sur le site sont certainement imparfaites, voir peut être parfois erratiques par une prise en compte trop restreinte du réel. Cela ne demande qu'à évoluer au cours du temps et sera amené à s'ajuster, s'affiner par confrontation et expérience, pour... doucement, mais sûrement, toujours plus de vérité, toujours plus de cohérence.

 

Il est à noter tout de même que ces visions et réflexions se placent dans le cadre de la réalité tangible de notre biosphère et non pas celui excessivement limitant et mal orienté d'une simple prise en compte des "nécessités" de l'économie actuelle.


Les oeuvres humaines contiennent bien souvent grand nombre d'erreurs et infections par l'ego, même avec les plus belles intentions. Quand à celles de mauvaise intention, elles sont souvent très malignes.

 

Certaines informations liées ou exposées dans ce site peuvent eventuellement ne pas correspondre à l'esprit du site ou ne pas être pertinentes pour certaines personnes au regard de leur situation actuelle, c'est à chacun de faire le tri à la lumière de sa propre conscience.

 

GARDEZ L'ESPRIT OUVERT, MAIS NE GOBEZ PAS TOUT BÊTEMENT. DISCERNEMENT. MERCI.

 


MENU DEROULANT EN HAUT A GAUCHE

 

BONNE VISITE

 


Autre :

 

- Sacred spirit -merci-