LA CENTRALISATION

Une centralisation excessive est un signe de corruption du système. C'est le signe du désir de contrôle d'une partie de la population par une autre, en général une majoritaire et l'autre minoritaire. C'est le signe d'une division grave des humains la composant par une spécialisation profondément dysfonctionnelle de l'activité, une perte de bon sens réel avec activités sociales incohérentes et dissociation du réel de nombreuses conscience (alienation, détachement de l'être, et ainsi notamment incapacité à considérer consciemment la vie)  C'est un signe de dégénérescence avancée.

 

 

Une volonté trop marquée d'individus de mettre en place une structure de contrôle centralisée témoigne d'une grande inconscience ainsi que d'une forte probabilité d'interêts corrompus.

 

 

En effet, il y a logiquement peu de craintes à avoir dans un fonctionnement juste tentant de faire au mieux pour tous. Une peur trop marquée d'individus ou groupe d'individus avec désir de contrôle sur autrui est inhérente à une injustice perpétrée et une culpabilité vécue. Une infection grave et maladive par l'ego.

 

 

En outre, cela génère une structure très dangereuse par son manque de résilience et le déséquilibre qu'elle implique. C'est un modèle d'effondrement explosif possible, il permet aux humains inconscients et malfaiteurs (infectés par l'ego) une accession facile et rapide à un pouvoir de nuire très étendu. Des catastrophes sociales ont existé par le passé notamment associées ou instrumentalisant le racisme, la division humaine et l'intolérance communautaire.

 

 

Elle doit être mise hors d'état de nuire au plus vite par la division des responsabilités et une organisation en réseau anarchique conscient du contrôle de l'ordre réel, ainsi qu'un rapprochement pour l'intercompréhension et une ouverture suffisante des communautés pour une coopération libre et saine.

 

 

Une centralisation excessive des médias ou moyens de contrôle est d'une dangerosité sociale extrême et provient d'un extrêmisme égoïste.

Exemple historique de l'extrêmisme égoïste :

 

--- Le fascisme (nous nous souvenons de ce que nous avons appris) (wikipedia) -merci-

(attention de bien lire les mots, il est écrit que cela s'oppose à ce que l'on appelait historiquement "l'état liberal" et non pas au capitalisme dit "libéral" ou "ultra liberal" tendant justement fortement à servir actuellement des intérêts égoïstes autoritaires. Cela témoigne encore du dramatique détournement de la langue qui a cours)