LA POLITIQUE

 

 

L'existence d'une classe socio-professionnelle exclusivement politique, qui s'occupe donc exclusivement d'organiser la société n'a pas de justification pertinente.

 

 

Cela est même fortement néfaste pour la société puisque le résultat semble être que les personnes ayant cette attribution d'organiser la société n'en ont pas l'expérience. Il s'ensuit que cette classe devient suffisamment ignorante pour considérer le reste de la population comme des pions, sans parler du fait qu'ils sont finalement une charge pour celle-ci.

 

 

La politique et la prise de décision doit être une part du travail de chacun, de tous, dans une modalité qui convient à leur volonté. Il y a de toute façon probablement moins de travail que prétendu en ce qui concerne l'organisation sociale, ne serait-ce que si on cesse de changer la structure constamment en servant tour à tour les intêrets illusoires et délétères d'une petite partie de celle-ci, afin de poser directement les structures écologiques bénéfiques à tous, qu'il n'y a alors plus lieu de changer au gré des lubbies insultantes des pseudos-puissances dirigeantes aveuglées par leur travers.

 

 

Certaines personnes de la finance verraient probablement une aubaine à supprimer les politiciens en prétendant laisser décider une hypothetique "loi du marché" (supercherie grotesque), mais je précise ici que la vision d'une politique sans acteurs exclusivements politiciens ne supporte pas non plus l'escroquerie économique et financière qui a cours en ce moment, puisqu'elle est juste inadmissible et n'a aucune raison d'être (voir système d'échange).

Ouvrir les yeux, et reprise du pouvoir

Sondage Ifaupas (simulation)

95 % > Si si, là maintenant, on va voter pour nous.

3 % > Mon patron m'a dit non

1,5 % Ne sait pas

0,5 % Préfère détenir la moitié des richesses mondiales